Tous les articles Restaurants

Tarte fine à l’abricot, avant l’heure

Publié par Raids Pâtisseries il y a 836 jours La première fois que je l’ai goûtée, j’y croyais si peu que je ne l’ai même pas photographiée. Pensez-vous, une tarte à l’abricot en plein mois d’avril ! Eh bien j’avais tort, cette petite-là se débrouille très bien, avec des abricots au sirop goûteux – rien à voir avec la flotte vendue habituellement dans le commerce. De leurs côtés, la pâte feuilletée et le nappage abricot se défendent bien Rodolphe Landemaine 3€ environ la tarte fine, si je me souviens bien 26 rue des Martyrs 75 009 Paris Métro Notre Dame de Lorette » lire la suite

750g Le Mag est né !

Publié par Raids Pâtisseries il y a 840 jours C’est avec un mélange de joie et de trac que je vous parle aujourd’hui de 750g Le Mag, le nouveau magazine culinaire de 750g.com, auquel j’ai pu apporter ma petite pierre! Bavard, un brin rock’n'roll, pas snob du tout, et fondamentalement sympa… je suis sûre que ce bimestriel va vous plaire. A la suite des dossiers sur la fraise, la rhubarbe ou l’huile d’olive, après les magnifiques recettes de Cyrielle ou de Dorian, vous trouverez en page 67 … un sujet sur les fraisiers signé Raids Pâtisseries Quelques photos prises dans les coulisses : Autant vous dire que les fraisiers de la sélection n’ont pas fait long feu… L’instant de tous les dangers : Damien enlève la bande de rhodoïd du fraisier de Richard Sève, sous le regard angoissé de l’équipe  Un moment de grâce, notamment avec ce merveilleux fraisier réalisé par Laurent Jeannin (Le Bristol) La liste des remerciements est longue [...] » lire la suite

L’invitation au voyage du Club des Sucrés

Publié par Raids Pâtisseries il y a 841 jours Quelques mots sur la chouette réunion du Club des Sucrés qui a fait fête aux gâteaux de voyage, début mai… Pour le compte-rendu exhaustif rdv sur le blog de Christophe Michalak ! Signalisation gourmande pour Jean-François Foucher (un cake façon brownie pour New York, un pudding pour Londres, un cake aux pommes du jardin pour Cherbourg) Un délicieux rubicube pour Cédric Grolet, qui succède à Camille Lesecq au Meurice. Ces menus cubes, comme punchés, se déclinent en de multiples parfums. Trop bon. Le Plaza plie bagage avec ce gâteau aérien, agréablement punché, serti de framboises Je ne vous le présente plus : le fameux marbré au chocolat de François Perret au Shangri La « Ceci n’est pas un Magnum » starring Anthony Terrone, le chef pâtissier adjoint d’Eddie Benghanem au Trianon Palace. Ou comment détourner un symbole de la junk avec goût et malice Dalloyau : une composition au confit d’ananas, d’une [...] » lire la suite

Amsterdam. Joris Bijdendijk, un véritable Top Chef au Bridges!

Publié par rod il y a 843 jours Généralement, on se plaît à critiquer les candidats des émissions de culino-réalité. Il suffit de voir ce que Naoëlle prend dans la tête depuis sa victoire sur M6 pour voir que c’est jeu aisé que de se défouler derrière son clavier… Joris, c’était le grand blond doué et très organisé, d’où son surnom: Cuisinator. Encore second chez les Pourcel à Montpellier lors du début du tournage de Top Chef, il était déjà entendu qu’il passerait dés novembre Chef Executif du Bridges et des cuisines en général du Sofitel Legend The Grand d’Amsterdam. Beau poste n’est-il pas? En tout cas, cela nous porte bien loin du principe consistant à croire qu’une émission peut créer un chef de toute pièce.Quant à moi, mon dernier souvenir de top chef français fut le sandwich au gouda gracieusement offert par KLM. Et oui, Amsterdam me voilà! oh belle capitale des moulins, du gouda et de [...] » lire la suite

Medi Terra Nea – Paris 9e

Publié par Isabelle Spiri il y a 848 jours Le prétexte : envie de tapasser.Le contexte : ça vient d’ouvrir et c’est déjà bien ficelé. Tu connais Matsuri et ses sushis qui tournent? C’est assez rigolo, tu te fais exploser le bide en 20 minutes chrono et tu t’en sors avec une addition a 4 chiffres parce que les 3/4 des assiettes qui ont oser te narguer en roulant sous ton nez, tu les as boulotté.Medi Terra Nea a ouvert il y a une semaine rue du faubourg Montmartre, et même s’ils te racontent que leur concept n’a rien a voir, c’est tout pareil. Tapis roulant avec portion tapas en open service, tabouret haut autour du dudit tapis, et une carte de spécialités chaudes à commander en plus de ce qui tourne sur l’autoroute gourmande.La vraie différence? L’identité et la qualité des mets que tu peux choper. Chez matsuri, sushis a gogo et plutôt mauvais. Chez Medi [...] » lire la suite

Un bon poulet à la crème, gratin de macaronis pour l’ascension!

Publié par rod il y a 849 jours Aujourd’hui je ne tape pas dans le léger léger mais plutôt dans le confort, le rassurant. Un déjeuner de jour férié où l’on peut traîner à table, le plat appelle une bonne boutanche de rouge, qui en appelle une autre et ainsi de suite… La discute prend de l’ampleur, ça braille et ça gesticule, plus envie de quitter la table? normal. Revenons à nos moutons et à ce petit poulaga. Pour les quantités c’est facile, il faut: Un suprême de poulet fermier (avec peau et pilon) et 4-5 petits champis de Paris par tête. Des long macaronis (Zita de De Cecco), un peu de fond de volaille, de la bonne crème fraîche, un peu de muscade, parmesan ou emmenthal ou ce que vous voulez, sel, poivre. On va commencer par le gratin de macaronis. Etaler les pâtes à plat pour gérer la quantité en fonction du nombre de convives, puis [...] » lire la suite

Bien démarrer la journée

Publié par Raids Pâtisseries il y a 851 jours Les nutritionnistes sont formels : toujours commencer la journée par un solide petit déjeuner. Avec une docilité qui aurait épouvanté Milgram, Coralie et moi nous sommes donc rendues à la pâtisserie Colorova, quelque part la semaine dernière, dès potron-jacquet (enfin, presque). Des pâtes à tartiner maison : caramel au beurre salé, simili-nutella-sans-huile_de-palme, purées de fruits rouges et de mangue (forcément moins sucrées, plus acidulées que la confiture) Une savoureuse orange pressée (mon thé sencha se planque hors champ) Coralie confirme aussi le coup de coeur pour le petit déjeuner de Colorova Un fontainebleau à la purée de fraises maison. HYPER bon, léger comme tout, aucune impression de gras en bouche. Le pain se cherche encore, mais le beurre Montaigu chatouille le palais de ses notes crémeuses Un pain perdu fondant, un poil spongieux, mais rien à dire sur le goût Et si je vous dis que ce plantureux petit déjeuner [...] » lire la suite

Enfin une alternative au Bistrot d’Eric, pont Guilhemery: Le Comptoir du vin, Toulouse.

Publié par rod il y a 851 jours Il était temps. Si vous aussi vous en avez marre d’être pris pour un gogo, de payer quelques accras basiques presque 20 balles alors qu’au marché de l’Union on vous en file une barquette pleine pour 5€, et faits devant vous SVP; un tourteau 29€, no way! Si vous aussi, raquer un repas dans un endroit qui vous cuit juste du poiscaille, aussi cher que dans un 2 mac Michelin vous paraît anormal? Et bien maintenant à 20m, une alternative s’offre à vous en Le Comptoir du Vin. Ici on boit juste et c’est déjà bien, une coupe de Drappier brut nature, un verre de Morgon de chez Lapierre ou un mâcon village de chez Valette n’attendent qu’à être dégustés.Pour cela, on pose un cadre très sympa avec ce grand zinc en U au milieu et ces tables hautes un peu partout, tabourets de rigueur, et on s’assoit. Ah, quelle [...] » lire la suite

Des petits ris de saison!

Publié par rod il y a 854 jours Petite balade aux halles Victor-Hugo, mon chevrotier qui m’interpelle car il a de magnifiques petits ris d’agneau et il n’en fallait pas plus, le repas était fait! Quelques asperges vertes, un peu de morilles (fraîches, c’est la saison ou séchées), un peu de crème fraîche, du beurre, les copains sel/poivre et évidemment, de petits ris d’agneau. Cette recette ne prend vraiment pas beaucoup de temps et elle est délicieuse, pas de quoi se priver. Commencer par enlever toutes les petites « feuilles » sur les asperges puis les couper juste avant que la peau durcisse, les blanchir à l’eau bouillante 4 minutes (il faut qu’elles restent un peu croquantes). Si les morilles sont sèches, les mettre dans de l’eau chaude pour qu’elles se réhydratent, les sécher, réserver.Couper les ris en petits morceaux. Faire sauter à feu assez vif avec une noisette de beurre les morilles avec un peu d’échalote ciselée. Rajouter les [...] » lire la suite

Macarons : les valeurs sûres

Publié par Raids Pâtisseries il y a 854 jours Peut-être cela transparaît-il sur ce blog, mais je n’ai pas d’appétence particulière pour les macarons, à Paris ou ailleurs. Trop sucrés, trop mous, trop gras… Bref. Voici donc une petite sélection, que j’ai préparée pour l’émission 750 Grammes de gourmandise. Aromatiques et peu sucrés, ces macarons-là ont vraiment su m’enthousiasmer. - Le macaron framboise de Dalloyau (léger et très fruité) - Le moutchou de Pariès (goût d’amande incroyable) - Le macaron mangue-épices de Hugo et Victor (équilibré et doucement fruité) - Le macaron au chocolat du Venezuela de la Maison du Chocolat (goût délicieux, acidulé du chocolat) Et voici la vidéo : » lire la suite

Et une table "bistronomique" de plus… Une! Le Perchepinte, Toulouse.

Publié par rod il y a 855 jours Bistronomique. Adj. Qui relève de la bistronomie. Estampille attribuée à une table ou un rendez-vous de gourmands où se marient la générosité, l’authenticité et la simplicité de l’ »esprit bistrot » avec le soin, la recherche et l’audace d’une « démarche gastronomique ». Voilà ce que j’ai pu lire sur la façade du Perchepinte juste après être passé devant la toute récente charcuterie ouverte par J Navarre. On y est, je laissais déjà il y a quelques temps transparaître mon « ras le bol » de ces termes pourtant significatifs, employés à n’importe quel escient pour attirer le chaland néophyte. Petite récap, le mot « bistronomie » a été employé pour caractériser cette génération de chefs (je dis bien chefs…) venant du circuit « gastro  » classique donc d’abord formés façon « étoilé Michelin », mais décidés à mettre leurs talents et leurs techniques au service d’une cuisine de produit moins sophistiquée et servie plus simplement (donc moins onéreuse et plus [...] » lire la suite

Au Salon des Lumières pour une soirée hors du temps

Publié par La Dinette des Grandes il y a 855 jours Parties en balade montoise sur invitation d’un journaliste “anonyme” et de sa compagne, nous voilà assises au Salon des Lumières, en plein 18ème siècle. Ici pas question de bêtes reproductions, tout ou presque est d’époque. La carte est tout aussi surprenante. Le patron, Raphaël, est un passionné comme il est rare d’en voir encore. Mais [...] » lire la suite

Chiboust

Publié par Raids Pâtisseries il y a 856 jours Une pâtisserie simple et canon chez Pichard : la tartelette chiboust à la poire. Un petit goût de crème brûlée sur le dessus, une mousse onctueuse, des poires sensationnelles, une crème d’amande naturellement parfumée et une pâte sucrée croquante… Ici, point de complexité inutile, tout est simple, efficace, et concourt au plaisir. Elle n’a même pas le mauvais goût d’être chère : 3€, sourire compris (pure philanthropie quand on pense aux super matières premières mises en oeuvre) Boulangerie et Pâtisserie Pichard 88 Rue Cambronne 75015 Paris Métro Vaugirard Fermé les lundis et mardis et à l’heure du déjeuner Les autres posts sur le sujet : La tartelette fine et le chausson aux pommes de la Maison Pichard Leur galette frangipane Leur agneau pascal Leurs tartes de dingue » lire la suite

Avis aux amateurs de flan pâtissier !

Publié par Raids Pâtisseries il y a 857 jours Aujourd’hui, un flan pâtissier qui ne devrait pas laisser indifférent. Repéré par le mystérieux « Didier Chocolat » en personne, gourmet et véritable ultra du flan pâtissier, capable de traverser Paris pour trouver la perle rare, et de comparer ce gâteau à différents moments de la semaine pour connaître le jour optimal de dégustation… Bref, il s’agit ici d’un flan pâtissier homologué par le plus éminent spécialiste du genre et signé Mori Yoshida, dont je vous ai pas mal parlé dernièrement. Une pâte brisée, fine, très torréfiée et riche en goût, encore croustillante, un appareil moelleux et fondant aux goûts d’oeuf et de vanille. Pâtisserie Mori Yoshida 8€ le flan pour 3 personnes 65 avenue de Breteuil 75 007 Paris Métro Sèvres – Lecourbe Fermé le lundi toute la journée et le dimanche après-midi » lire la suite


0.156