Tous les articles Restaurants

Gâteau à la broche

Publié par Raids Pâtisseries il y a 778 jours Je cherchais un gâteau à la broche à Paris … Pas facile … Finalement déniché dans une petite boulangerie du 18ème, qui le fait venir d’Aveyron et le propose à la coupe. On sent à la texture que le gâteau a un voyage dans les pattes. Ceci étant dit, le goût de rhum, de beurre frais, et de « cuit » est particulièrement agréable. Si vous pensez à d’autres adresses pour ce gâteau quasi introuvable, n’hésitez pas ! Au Pain d’Antan 2 rue Eugène Sue 75 018 Paris Métro Jules Joffrin ou Marcadet Poissonniers Gâteau à la broche : 3€ les 100g » lire la suite

Pour la Saint Valentin : la tarte Bouquet de Roses d’Alain Passard

Publié par Raids Pâtisseries il y a 779 jours Une merveilleuse idée pour la Saint Valentin, soufflée par Colin, lecteur de Raids Pâtisseries : la fameuse tarte Bouquet de Roses d’Alain Passard, que l’on peut commander à son restaurant L’Arpège. Petite mais généreuse, délicate, riche en fruit. De vraies merveilles, ces pommes, goûteuses et peu sucrées, à la fois feuilletées et fondantes. Au coeur de chaque « bouton de rose », des fragments de dragées, qui viennent à peine sucrer le tout et croquer sous votre canine. Pâte feuilletée extra fine. Sûr, vous allez marquer des points avec ce sublime dessert. Pas indispensable, tellement cette tarte se suffit à elle-même : une petite sauce caramel beurre salé, détendue ici quelques secondes au micro-onde. Certes, c’est ultra bon. Sa petite soeur à la poire, plus juteuse, plus fondante, mais conçue à l’identique. Restaurant L’Arpège 84 rue de Varenne 75 007 Paris Commande au 01 47 05 09 06 Métro Varenne Tartelette individuelle : [...] » lire la suite

A la Saint Valentin, mon petit coeur bat fort pour…

Publié par Isabelle Spiri il y a 779 jours … un champagne de chez Billecart Salmon, car j’avoue, rien qu’à l’évocation de son nom, j’en ai des frissons. Des bulles très fines, délicates comme des gouttes de pluie, qui viennent tocquer contre le palais, une élégance toute naturelle, une pureté originelle. Si le blanc de blancs, mon préféré devant l’éternité, est chantant, le rosé est plus gourmand, d’une générosité digne d’une grand-mère accroc à l’ancien franc. Au point que le 14 février, le Billecart Salmon Brut Rosé s’offre à tous les Zamoureux dans 350 restaurants de (très) bon goût. Et concrètement ça veut dire quoi? Et bien il te suffit de dîner le 14 février à une de ces adresses pour ressortir avec une demi-bouteille dans de brut rosé sans même l’avoir volé au sommelier quand il a le dos tourné. Tu pourras même participer à un méga tirage au sort avec des lots de dingo (voyage aux Maldives, montres Montblanc, [...] » lire la suite

Ris de veau, artichauts et… Truffe.

Publié par rod il y a 780 jours De beaux produits, un petit tour de main, un peu de présentation et cela devient facile de ravir quelques amis qui passent. Pour la réalisation de ce plat, prévoir de belles pommes de ris de veau dont le poids dépendra de votre appétit et de celui de vos invités. 2 artichauts poivrades et un oignon frais par personne, quelques lamelles de truffe fraîche. Pour le jus, je me suis servi du même que celui réalisé pour les cromesquis (recette ici) et j’ai fini sur une petite chloro de persil légèrement aillée (une botte de persil et une demi gousse d’ail). Je considère que vous avez le reste chez vous et qu’il est donc inutile de le préciser…hey hey. Le seul truc chiant de la recette est comme d’habitude la préparation des ris de veau. Il faut les mettre 1 heure dans de l’eau glacée, les faire blanchir ensuite pendant 10 [...] » lire la suite

Le salambo revisité à la Pâtisserie des Rêves

Publié par Raids Pâtisseries il y a 783 jours Voilà un gâteau de la Saint Valentin que l’on n’a pas envie de partager: le salambo de Philippe Conticini à la Pâtisserie des Rêves.   Allure forcément un peu gauche (c’est le gâteau qui le veut). Travail de désucrage très réussi : une sorte de crème diplomate très douce, parfumée à la vanille et au rhum, équilibre un confit d’ananas vif et acidulé. Le chou est coiffé d’un fin caramel craquant. Sorte de streusel croquant sur la pâte à chou. [Désolée pour la qualité piteuse des photos, j'ai dû les prendre avec ... mon téléphone suite à un problème technique] En bonus, un joli financier, un peu mou mais au bon goût d’amande, et renfermant moult mini éclats d’amande croquants. Petite pointe de praliné sur la longeur. La Pâtisserie des Rêves 111 rue de Longchamp 75 016 Paris Salambo : 4,70€ Financier : 2,20€ Fermé le lundi » lire la suite

9 et voisins

Publié par La Dinette des Grandes il y a 783 jours Bien que situé au numéro 1 de la rue Van Artevelde, 9 et voisins doit son nom à son jumeau, le Fin de siècle, situé à quelques mètres de là. Ce sont en effet les mêmes patrons qui sont derrière les deux comptoirs. A la différence que dans cette brasserie belge-ci, l’ambiance est plus décontractée [...] » lire la suite

Adeline Grattard et son Yam’Tcha. Paris 1.

Publié par rod il y a 783 jours Il fait toujours aussi froid dans Paris, il neigeotte et Adeline Grattard fume son clope, son écrin ne doit plus être très loin. Un peu de fumée, de la buée aux vitres et un cuistot qui joue du wok, c’est là, bonjour! Me voilà dans une salle ancienne, pierre apparente, décor zen/épuré, la banquette est confortable, réconfortante si l’on regarde dehors. Pour les novices, sachez qu’Adeline Grattard fait partie des femmes chefs dont on parle. Prix Fooding de la meilleure cuisinière en 2010 et une étoile Michelin peu après l’ouverture. Passée chez Pascal Barbot (l’Astrance) et Yannick Alleno après l’école Ferrandi et Flora Mikula, elle finit par partir en Asie pour bosser chez Alvin Lueng au Bo Innovation, Hong Kong. De son épopée chinoise, elle reviendra empreinte des saveurs de là-bas avec son mari Chi Wa pour ouvrir leur petit boudoir dans le quartier des Halles. Il prendra le nom [...] » lire la suite

Cramique aux Merveilleux de Fred

Publié par Raids Pâtisseries il y a 784 jours Une brioche toute simple et sagement tarifée aux Merveilleux de Fred : un cramique au sucre et aux raisins secs. Sucre et raisins secs, voilà qui n’affole pas mes papilles d’ordinaire, mais visiblement c’est la version traditionnelle par rapport aux autres versions au chocolat ou au sucre, également en vente. Et effectivement, ça passe très bien. Une texture de pain au lait, un goût de beurre léger et agréable, quelques raisins secs bien comptés, qui donnent du goût sans écoeurer, quelques rares bulles de sucre, sableuses, qui apportent de la texture sans trop perturber le goût. Fin de bouche quand même pas mal sucrée. Par contre, je serais curieuse de savoir où sont fabriquées ces petites spécialités, puisque les boutiques semblent être seulement pourvues de terminaux de cuisson… Aux Merveilleux de Fred 3,20€ le cramique (pour 4 personnes environ) » lire la suite

Cake au matcha – Hana Bento

Publié par Raids Pâtisseries il y a 785 jours Un chouette goûter, sans prétention et léger comme une plume : une part de cake au matcha trouvé dans un modeste snack / salon de thé japonais, non loin de chez moi. Accueil adorable. Hana Bento Part de « castellane matcha » : 2,70€ 56 rue de Boulainvilliers 75 016 Paris 09 83 63 00 12 Métro La Muette ou Boulainvilliers » lire la suite

Cromesquis charcutier au pied de porc et jus truffé.

Publié par rod il y a 785 jours Voilà une recette sympa, pas trop difficile à exécuter, et qui, au delà de cette interprétation pourra très bien se marier avec une simple salade un soir de semaine, sans truffe, se transformant alors en recette à 2 euros. Je me suis inspiré d’une recette de Christian Constant, en allégeant l’apport de câpres et de cornichons pour ne pas flinguer trop la truffe. S’il est charcutier notre cromesquis, c’est qu’il est construit à base de pieds de porc, de chair à saucisse, échalotes, câpres, cornich’ et moutarde, ça fait tilt? Pour trois pieds de porc cuits, j’ai compté 150g de chair à saucisse, une cuillère à soupe de cornichons et de câpres « charcutés » très fin, une cc de moutarde et deux échalotes ciselées revenues au beurre 2-3 minutes. Ce qui est chiant, c’est de désosser les pieds de porc, mais alors très chiant. Une fois que c’est fait, taillader les [...] » lire la suite

L’été avant l’heure

Publié par Raids Pâtisseries il y a 786 jours Parce que les températures à Paris sont nettement remontées (5°C cet après-midi, la fournaise), je me suis laissée tenter par quelques glaces cet après-midi. Direction la boutique de Fabien Foenix, alias Mister Ice, installé depuis 25 ans à Paris après un apprentissage chez Lenôtre. De toutes petites timbales qui permettent de goûter à tout (enfin… tout n’est pas forcément disponible en mini). Je recommande le sorbet au cassis (impression de croquer le fruit sur l’arbre) et la glace au caramel beurre salé (d’habitude, le CBS est loin d’être mon parfum de prédilection…)  En taille normale, il y a la glace au sésame noir, douce et au bon goût de fruit sec, j’adore. J’en profite aussi pour faire appel à vos suggestions et bons plans pâtissiers, en ce moment je déguste plutôt au sens figuré … (aujourd’hui, entre autres, une barquette au marron aux joyeux effluves de … croûtes de fromage [...] » lire la suite

Carpaccio de Saint-Jacques, truffe, point final.

Publié par rod il y a 787 jours Aujourd’hui je vous propose un grand classique, le jeu de dame de la cuisine française! Je l’ai vraiment vu comme tels et l’ai servi à l’apéro, avec du champ et 4 fourchettes, partageons le bonheur. Ici point de recette alambiquée, juste du produit et du top! De belles Saint-Jacques ultra fraîches, de la truffe, une belle huile d’olive fruitée mais pas trop forte et du sel (cristaux de Maldon pour moi). Pour le dressage, ce n’est pas dur, il faut tailler de fines tranches dans la Saint-Jacques (vous pouvez la durcir un peu au congé) et dans la truffe à la mandoline puis alterner les deux dans une belle assiette. Un coup d’huile d’olive là-dessus, du sel et basta! Si vous n’avez jamais goûté, vous vous souviendrez de la première bouchée comme de votre première…à vous de remplir. Générosité se révèle être le maître mot, si c’est pour faire petit [...] » lire la suite

Michelin. Les nouveaux Bib Gourmand 2013…Point de Toulousains.

Publié par rod il y a 787 jours Aubenas (07) M Restaurant N Aulon (65) Auberge des Aryelets N Avallon (89) Le Gourmillon N Avignon (84) Hiély-Lucullus N Azay-le-Rideau (37) Auberge Pom’Poire N Bach (46) Auberge Lou Bourdié N Bayeux (14) L’Angle Saint-Laurent N Belfort (90) Les Capucins N Biarritz (64) Le Clos Basque N Bonnieux (84) L’Arôme N Bordeaux (33) L’Air de Famille N Bourg-Saint-Maurice (73) L’Arssiban N Brive-la-Gaillarde (19) Bistrot Chambon N Cancale (35) La Maison de la Marine N Castres / Burlats (81) Le Castel de Burlats N Castres / Les Salvages (81) Les Mets d’Adélaïde N Château-Gontier / Coudray (53) L’Amphitryon N Clermont-Ferrand (63) Bath’s N Clermont-Ferrand (63) L’Écureuil N Cliousclat (26) La Fontaine N Condette (62) L’Orée du Bois N Le Croisic (44) Le Saint-Alys N Cruzy (34) Le Terminus N Dax (40) L’Amphitryon N Dinard/ Saint-Lunaire (35) Le Décollé N Domme (24) Cabanoix et Châtaigne N Fontaine de Vaucluse (84) Philip N [...] » lire la suite

Kitchenette, la maison en pain d’épices

Publié par La Dinette des Grandes il y a 790 jours Au loin, une vitrine éclairée, colorée, vivante, attire notre regard. Il neige à gros flocons. Nos pieds sont gelés et nous méritons une pause goûter. A Saint-Gilles, nous pouvons compter sur Philippe, le patron de la Kitchenette pour nous accueillir chaleureusement malgré l’exiguïté de la salle. L’heure du sucré est largement dépassée. C’est donc glacées [...] » lire la suite

6 suggestions gourmandes pour la Chandeleur

Publié par Raids Pâtisseries il y a 790 jours Que tartiner sur nos crêpes de la Chandeleur ? C’était l’objet de ma rubrique pour le nouveau 750g de Gourmandise. Les crêpes en question étant réalisées par Nicolas Boussin, Meilleur Ouvrier de France et ambassadeur Grand Marnier, j’avais la pression. Les délicieuses crêpes dont Nicolas Boussin nous a livré les secrets Mes humbles suggestions : Un miellat du maquis corse (La Maison du Miel, 8,90€) Les abeilles ont butiné … des déjections de pucerons pour produire cet étonnant miellat, à la fois puissant et fleuri (petit goût de résine). Hyper bon. Les célèbres confits de citron et d’orange de la Pâtisserie des Rêves (4€ l’unité) Ce sont LES confits utilisés pour les fameuses tartes au citron et à l’orange de Philippe Conticini. Pour apporter une note vive et fraîche, peu sucrée et très acidulée sur vos crêpes. Hyper bon aussi. Confit d’orange (à gauche), confit de citron (à droite) de la [...] » lire la suite


0.15