Tous les articles Restaurants

Bûche de Noël au Chocolat, Jacques Génin

Publié par Raids Pâtisseries il y a 670 jours Avant-hier, je fêtais Noël avec Christophe, un peu en avance. Mon choix pour la bûche ? Vu ce que j’ai publié dernièrement, cela ne vous étonnera pas : une bûche de Noël au chocolat chez Jacques Génin. Je ne suis pas sûre que le chocolatier prenne encore des commandes pour les fêtes, mais si c’est le cas, je recommande vivement ce plan. Un gâteau simple mais désarmant, dont les goûts justes font tout de suite vibrer la corde sensible de l’amateur de pâtisserie. Une sorte de mousse au chocolat (apparemment c’est un sabayon), dense, pas grasse du tout, sucrée juste ce qu’il faut, réalisée avec un excellent chocolat (fruité et légèrement acidulé). Cà et là une génoise fondante, à base vraisemblablement d’excellentes amandes, avec une longueur en bouche redoutable (on en a encore de tendres éclats, légèrement croquants), enfin, une fine base de praliné feuilleté, intense en noisette torréfiée.  Une [...] » lire la suite

Petite conclusion sur les caves à manger Toulousaine avec le Tire-Bouchon, suivie des conseils "vins de fêtes" avec Philippe Lagarde.

Publié par rod il y a 671 jours Nous en étions restés là. Une fin d’été vineuse et gourmande qui se situait entre l’Union et Saint-Cyprien. Entre le Temps des Vendanges et Vinéa. Pas d’oublis évidemment, pas cette fois! Juste une question d’organisation. Une chose prenant la place d’une autre comme par enchantement, j’en étais resté là c’est tout. Et puis je l’ai eu sous la main, elle me taquinait comme une truite sous son rocher, qui glisse entre les doigts, se débat puis fini par se tirer. Mais manque de bol, on finit toujours par se recroiser sous un rocher en aval, et là je peux vous dire qu’elle fait moins la fière! Avec toutes ces conneries je ne sais même plus où j’en suis…qui s’est tiré? aie! ça voulait pas dire grand chose mais je le laisse quand même. J’aime bien les histoires de truite. Pour revenir au Tire-Bouchon, il se trouve que j’avais la matière [...] » lire la suite

Le riz au lait comme à La Régalade!

Publié par rod il y a 672 jours « Ce riz cuit au lait à la vanille est la recette de ma grand-mère. Je ne pouvais pas ne pas la partager. Ne devrait-elle pas être déclarée d’intérêt public? ». Je suis bien d’accord avec vous Bruno Doucet, je vous aide donc dans ce sens!  Concernant les ingrédients, il vous faudra 135g de riz rond (à dessert ou à risotto genre carnaroli qui restera ferme), 65cl de lait, 35cl de crème liquide, 2 gousses de bonne vanille et 100g de sucre en poudre. Dans une casserole à feu moyen, verser le lait et la crème liquide. Fendre les gousses de vanille et gratter les graines au dessus de la casserole, puis y jeter les gousses. Incorporer le sucre et le riz. Porter à ébullition, puis baisser à feu doux et laisser cuire de 35 à 40 minutes. Laisser refroidir 20 minutes à température ambiante, puis au moins une heure au réfrigérateur. [...] » lire la suite

Où déguster les meilleurs marrons glacés à Paris ? Le compte-rendu du hangout

Publié par Raids Pâtisseries il y a 672 jours Voici la synthèse du raid marrons glacés, auquel vous avez peut-être assisté mardi soir et que vous pouvez visionner ici. Tous mes remerciements à Raphaëlle et Valentine de Google + et aux participants : Emilie, Reuven, Virginie, Adnane (à la magnifique crinière blonde), Thierry, Andrey, Anne-Gaël et Rémy. Pour voir les coulisses du raid, vous pouvez aussi aller sur la page Google + de Raids Pâtisseries et sur le chouette post de Virginie (Chroniques d’une Chocoladdict) qui avait accepté de participer à la dégustation! 1. Jacques Genin ***** (4€ l’unité) Un parfait équilibre entre le goût du marron et celui de la vanille. Origine: Turin. Texture fondante et un peu collante. Belle longueur en bouche. 2. Patrick Roger **** (3€ l’unité) Nez et goût : marron (Adnane a même décelé un arôme de café). Une texture agréable, fondante et presque juteuse.3. Sabaton (disponible chez G. Detou) **** (22,20€ les 12) Jolie saveur [...] » lire la suite

Forêt Noire La Pâtisserie des Rêves

Publié par Raids Pâtisseries il y a 672 jours En attendant le compte-rendu de la dégustation de marrons glacés, un chouette entremets hivernal, revu et corrigé, qui pourrait tout à fait présider à une table de fête : la forêt-noire de la Pâtisserie des Rêves.  Une forme sensuelle (qui me rappelle davantage une cerise – ça serait logique – que la pomme de Blanche-Neige dont le vendeur m’a parlé) maintenue dans une fine coque de chocolat (excellent, craquant, acidulé, enduit de gelée de cerise). Un petit carottage, pas forcément présentable, mais j’ai fait ce que j’ai pu. La crème fouettée à la vanille domine d’abord à la dégustation, puis laisse la place au chocolat et à la cerise. Base de mousse au chocolat un chouïa grasse. Génoise au chocolat délicieuse et fondante. Forêt-Noire pour 2 personnes : 17€  » lire la suite

Où déguster de bons marrons glacés ? C’est à 19h30 en direct sur Raids Pâtisseries !

Publié par Raids Pâtisseries il y a 673 jours J’ai le plaisir de vous convier aujourd’hui à 19h30 à la dégustation en hangout/visioconférence de marrons glacés, organisée avec l’aide de Google +. Pour la visionner en direct, rendez-vous ici-même sur ce post, ou bien sur la page Google + de Raids Pâtisseries, ou bien sur la page Youtube. A tout à l’heure ! Virginie (Chroniques d’une Chocoladdict) à Lyon, Adnane (Escapades) à Vannes, Anne-Gaël près de Toulouse, sans compter Thierry, Andrey, Emilie, Julien, Rémi, Reuven qui seront à Paris… Tous se connecteront à 19h30 pour la dégustation en hangout ! L’un des marrons glacés à déguster ce soir (A la Mère de Famille) Un grand merci à Raphaëlle et Valentine, de Google, sans qui ce raid pâtisseries un peu spécial n’aurait pu voir le jour. » lire la suite

L’honnêteté de la Rôtisserie des Carmes, Toulouse.

Publié par rod il y a 674 jours Petite devanture dans une non moins petite rue du quartier des Carmes. Cadre un peu désuet ou tendance hispanisante dans le colorama c’est selon. Plafond bas, carrelage criard et sourire timide (n’y voyait rien de négatif, un sourire timide peut être charmant, timide ne signifiant pas toujours le néant, on l’oublie trop souvent) de la serveuse on est assis. Menu à 22E50, un peu plus cher qu’ailleurs tout en restant dans le raisonnable pour un déjeuner. Les foies de volaille sur une fricassée de poireaux fonctionnent à merveille, la première bouche est surprise par tant de gourmandise, la seconde s’y fait et succombe, c’est bon! La poule farcie et ses légumes au pot tient plus que ses promesses, elle ne nous a rien demandé mais nous ravit par ailleurs. La farce est délicieuse, le bouillon de bonheur enlace la poule qui vient mourir sous la langue. Très bonne cuisson, justesse [...] » lire la suite

Gâteau basque à la cerise noire, Pariès

Publié par Raids Pâtisseries il y a 674 jours Samedi, je vous parlais de la nouvelle boutique Pariès, de ses mouchous, de ses pâtisseries. Et voici, pour bien commencer la semaine, leur gâteau basque à la confiture de cerises noires, que je suis allée chercher ce matin. Je préfère brandir les disclaimers tout de suite: oui, c’est très sucré, oui, si on n’aime pas le kouign-amann mieux vaut s’abstenir. Mais les nostalgiques de l’Euskadi peuvent se réjouir: il est comme là-bas. Forcément plus généreux en cerise que la version individuelle. Assez bien cuit (jolies arêtes mordorées avec un petit goût de caramel, mais attention parfois au dessous). Ne vous jetez pas de suite sur ses flancs épais et sableux, encore moins sur les coins, véritables angles morts chiches en confiture. Visez plutôt le coeur : vous y aurez un parfait équilibre entre le fruit, fondant et bien cramoisi, et le biscuit, très beurré, à l’irrésistible croquant. Je change de sujet, mais demain, [...] » lire la suite

L’exquise pâtisserie des rêves (Paris)

Publié par La Dinette des Grandes il y a 674 jours Quand nous partons à l’étranger, on aime ramener de petits cadeaux. C’est tout naturellement que nous vous avons donc ramené une bonne adresse de Paris. La capitale française regorge de salons de thé mais celui-là a ce “petit plus” qui transforme la dégustation d’une pâtisserie en souvenir inoubliable. S’il existe, depuis peu, plusieurs “Pâtisserie des [...] » lire la suite

Ces livres de cuisine qui feraient de beaux cadeaux de Noël…

Publié par rod il y a 676 jours Commençons par « Brut de Camargue, cuisine sous influence locale » (29€) d’Armand Arnal. Peut-être la plus belle sortie du moment, au delà du simple livre de cuisine, c’est une véritable ode à la nature, au produit et au terroir. Chef étoilé de la Chassagnette à Arles, Armand Arnal nous a concocté là un petit bijoux; des recettes simples expliquées spontanément, de superbes photos, une belle mise en avant du terroir Camarguais et de ceux qui le font. « Nicolas le pêcheur d’écrevisse », « Bernard et ses canards » ou « Boubou la sirène » permettront les délicieux « magrets marinés façon gravlax, bouillon de canard » ou « écrevisses de Camargue à la merguez ». Tout est là, ce livre est l’un des plus complets et des plus sympas feuilletés depuis longtemps, et dieu sait que ce ne sont pas les livres de cuisine qui manquent chez moi. « Brut de Camargue » donne des envies de cuisiner, de rencontre, d’amitié et [...] » lire la suite

Pariès ouvre aujourd’hui sa boutique parisienne

Publié par Raids Pâtisseries il y a 676 jours Pariès a ouvert boutique aujourd’hui, rue Saint Placide ! En plus des délicieux gâteaux basques, on pourra aussi compter sur une courte gamme de pâtisseries (prix philanthropiques !) et sur les fameux mouchous (à ne pas louper si vous aimez l’amande). Millefeuille (4€) Pâte feuilletée mince, cassante, très bien cuite. Crème mousseline à la vanille. En lieu du glaçage : du caramel beurre salé. Pas mal du tout. Mouchou nature (0,90€) Pas d’arômes interlopes ici, on a le VRAI goût de l’amande. Un délice. Maison Pariès 9 bis rue Saint Placide 75 007 Paris Métro Sèvres Babylone » lire la suite

Petits Gâteaux de grands pâtissiers – la réunion du Club des Sucrés

Publié par Raids Pâtisseries il y a 678 jours Ce mercredi, les pâtissiers du Club des Sucrés se sont retrouvés dans les salons du Crillon pour leur dernière réunion de l’année. L’objectif étant double : présenter en direct les gâteaux de leur premier livre, Petits Gâteaux de grands pâtissiers d’une part; d’autre part médiatiser l’action de Retinostop, une association soutenant les enfants atteints du retinoblastome, et parrainée par Christophe Adam. Un petit échantillon des gâteaux présentés (tout était beau, bon, et diablement régressif – j’ai honte,  je suis restée scotchée au buffet un long moment pour essayer de goûter à tout) :  Les incontournables Smile de Jérôme Chaucesse Des tartelettes framboises divines, bien acidulées, de Jean-François Deguignet Un cheesecake revisité par Christophe Michalak  Les chouettes tartelettes chocolat de Cécile Coulier – [Merci à Caroline Mignot pour l'info !]  Les flans de Benoît Couvrand (Pâtisserie de Cyril Lignac)  De terrible chaussons à la pomme, à base de pâte sablée, par [...] » lire la suite

Si une certaine nostalgie Lucien Vanel vous guette, direction l’Atelier de Jean (Toulouse).

Publié par rod il y a 678 jours Lucien Vanel reste le seul chef emblèmatique Toulousain à ce jour. Le célèbre critique du Figaro François Simon se souvient de sa cuisine comme d’une révélation; si vous parlez de foie gras à mon père, fin gastronome nordiste, c’est encore Lucien Vanel qui revient; à mon oncle? Une truffe sous alu seul un Noël avec un livre et « Lucien ». Des souvenirs et encore des souvenirs… Pourquoi je vous raconte cela? simplement car le chef de l’Atelier, Jean Tillot, a passé 14 ans à ses côté. D’abord aux basses tâches, il finit second du chef et j’imagine que 14 ans ça laisse du savoir-faire au delà des souvenirs. Des souvenirs, L’atelier de Jean en est plein, et la carte en hommage à Vanel fait instantanément passé la langue de la bouche aux lèvres, qui quand à elles pointent vers le ciel! Langoustines aux agrumes, croquant de pied de cochon désossé, civet [...] » lire la suite

Eclair de Génie (Christophe Adam) a ouvert aujourd’hui

Publié par Raids Pâtisseries il y a 678 jours Aujourd’hui ouvrait Eclair de Génie, la pâtisserie de Christophe Adam dédiée aux éclairs … et aux truffes en chocolat. Des prix doux, un très beau travail sur les textures, pas d’excès de sucre, des glaçages revus et corrigés, plus légers, des designs appétissants, et pour les garnitures, du bon, voire de l’excellent. Si, pour moi, il manque juste une pointe de sel dans la pâte à choux, je recommande l’adresse sans hésiter. Eclair vanille de Madagascar et noix de pécan caramélisées (4,50€)  Croquant, avec ces éclats de noix de pécan. Crème mousseline fluide, au goût rond et gras de vanille. Glaçage au chocolat blanc (ça passe!) Eclair praliné craquant à l’ancienne (4,50€)   Très gourmand. Au dessus de l’éclair, une couche épaisse et croquante de sablé qui sent bon le beurre frais. Une crème aérienne assez légère en noisette, et un très beau praliné à l’amande, bien cuit (fait maison !), avec de menus éclats [...] » lire la suite

Deux gourmandises anti-crise

Publié par Raids Pâtisseries il y a 679 jours Aujourd’hui, deux gourmandises qui ne risquent pas de grever votre budget pâtisserie du mois de décembre. Un très joli florentin, croquant, voire assourdissant. Un peu trop sucré. Sous la nougatine, un palet breton hyper friable, dense et fondant. (moins de 2€)  Le boulanger (que j’ai pu rencontrer) a forcé sur la dose de pâte de pistache et c’est tant mieux. (1,40€ dans mes souvenirs). A déguster sans hésitez si vous passez près du quartier Censier/ Les Gobelins. Florentin : Sadaharu Aoki 35 Rue de Vaugirard 75 006 Paris Financier à la pistache : Boulangerie Berthollet 18 Rue Flatters 75005 Paris 01 43 31 03 51 » lire la suite


0.167